Le plantoïd

Ce projet réalisé durant les Openlab 2018-2019 souhaite explorer la nature des images que pourrait produire les échanges d’informations entre une plante et un plantoïd.
Des capteurs sont placés sur chacun d’entre eux et récupère des données de position du soleil; de température; d’humidité… Ces infirmations sont traitées et transformées en images.

La presque totalité des éléments ayant servi à la création du Plantoïd est issue d’objets recyclés (imprimante; ordinateur; palette…). Le fonctionnement du Plantoïd est autonome en énergie puisque fonctionnant grâce à des capteurs solaires qui rechargent des batteries qui alimenteront les différents moteurs et ordinateurs utilisés.

2019-09-26T16:48:15+00:00