Loading...
le lieu2019-09-16T09:09:02+00:00

À propos du fablab

Le fablab de l’ENSP est un environnement de découverte ; d’apprentissage ; de fabrication ; de recherche ; de partage dans le domaine des images. De l’ante-photographie à la « post-photographie » (ou « surphotographie »).

Le fablab de l’École nationale supérieure de la photographie

Fondée à Arles en 1982, l’École nationale supérieure de la photographie est la seule école d’art en France exclusivement consacrée à la photographie. C’est un établissement public administratif d’enseignement supérieur sous tutelle du Ministère de la culture et de la communication. Sa mission principale est de former en trois années d’études des photographes auteurs, dotés à la fois de solides connaissances théoriques et d’une formation technique approfondie. Lieu singulier d’expérimentation, de recherche et de création, l’école s’est toujours adaptée aux mutations techniques du médium photographique, tout en développant une réflexion critique sur l’image, ouverte aux différents arts. Depuis 3 ans, un fabalab a ouvert ses portes au sein de l’école.

L’objectif du fablab est de proposer à un large public, dans un lieu unique au monde, toute une série d’activités créatives et innovantes autour de l’image. Ancré dans la recherche, l’expérimentation et la création, il aborde la question de l’image dans toute sa richesse et sa complexité et permet à ses usagers d’intégrer totalement les problématiques du numérique en lien avec les nouvelles pratiques de l’image. Au cœur d’un écosystème qui favorise la recherche autour de l’image, ce FabLab est un espace d’échange, de partage de savoirs et de savoir-faire, mais aussi un espace critique dans lequel l’expertise n’est pas déconnectée de l’implication de l’usager.

Mission

Le fablab de l’ENSP est un environnement de découverte ; d’apprentissage ; de fabrication ; de recherche ; de partage dans le domaine des images. De l’ante-photographie à la « post-photographie » (ou « surphotographie »). Chacune de ces 5 missions se décline en axes structurants que sont : la création ; la monstration ; la médiation ; l’édition. Un cinquième axe, transversal, est celui de la documentation.
Le fablab s’ancre dans son territoire même s’il a vocation à rayonner au niveau national et international.

Vision

Plus qu’un espace, le fablab est une configuration sociale, c’est à dire une structuration relationnelle entre des individus singuliers, du chercheur hyper-spécialisé à l’amateur le plus néophyte. Il permet la rencontre entre des personnes et l’engagement de celles-ci dans une même trajectoire les amenant à concevoir et fabriquer ensemble des nouvelles formes de savoirs ; des idées ; des œuvres ; des projets ; des dispositifs ; etc.
Le fablab promeut un apprentissage formel, non-formel et informel, inclusif. Il permet l’acquisition de savoirs, savoir-faire, de connaissances dans des schémas d’apprentissages transversaux, multiculturels, transgénérationnels, expérimentaux, de pair-à-pair, etc. Moins que les technologies, c’est surtout l’humain qui est mis en avant dans cet environnement.

Dans ce monde en mouvement, il est donc nécessaire de penser et animer de nouveaux territoires de réflexion ; de recherche et de création à l’épreuve de ces défis. C’est l’objet de ce fablab. Et pour cela, trois grands axes stratégiques sont posés : celui de l’individu ; celui des communautés et celui de la société.

– Concernant l’individu il s’agit de stimuler et favoriser la créativité des individus qui évoluent au sein du fablab quel que soit leur statut ou leur connaissance.
– Concernant les communautés, il s’agit de fédérer autour du fablab des communautés d’intérêt s’appuyant sur la spécificité et la pluralité des individus.
– Concernant la société, il s’agit pour le fablab d’interagir avec la société et de s’inscrire dans les grandes réflexions sociétales.

Valeurs

Le fablab imprègne son action de valeurs qui sont en harmonie avec les exigences et la richesse de ses missions.

– L’esprit de découverte – encourager le désir d’aller au-delà du connu pour découvrir l’inconnu et faire progresser les connaissances (notamment dans le domaine des images).

– L’apprentissage continu – inspirer le désir d’apprendre et valoriser la transmission des connaissances.

– L’accueil bienveillant – encourager et reconnaître la participation active et les contributions des usagers aux activités du fablab.
– Le processus d’individuation – favoriser l’épanouissement des individus et nourrir chaque projet de leur singularité.

– La collaboration – reconnaître le rayonnement et l’influence obtenus en travaillant avec d’autres personnes ou structures.

– Les communs – développer des pratiques vouées à favoriser le partage, le développement et la diffusion de contenus et les mettre en libre accès afin d’en faciliter leur utilisation et amélioration collective.
– Le « Critical making » – apporter une approche de la création où les dispositifs finaux créés sont moins importants que les échanges et les discussions critiques entre les personnes.

« Le nouveau bâtiment renforcera la capacité de l’école à répondre aux besoins renouvelés de formation, de recherche et d’éducation à l’image. Il contribuera également à confirmer l’identité et le rayonnement international d’Arles comme territoire de la photographie et de la création artistique contemporaine. »

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication

La future école

Alors que la nouvelle école, dessinée par l’architecte Marc Barani, sera inaugurée en 2019, l’ENSP n’a de cesse de développer de nouvelles réflexions et d’encourager la pluralité des pratiques et des approches de la photographie. Elle se présente à la fois comme un lieu d’expérimentations et d’innovations, un lieu de recherche et de création mais également comme un lieu démocratique ouvert à tous les publics.

Elle s’inscrit dans le paysage de renouveau culturel et urbanistique d’Arles, insufflé par l’aménagement du Parc des anciens ateliers SNCF.

La nouvelle école, c’est :
› 5000m2 de surface totale
› 2 plateaux d’exposition de 200m2 chacun
› Un auditorium de 200 places
› Un Fablab de 80m2
› Plus de 500m2 de patios, jardins et galeries extérieures
› Des espaces de travail pour accueillir artistes et chercheurs
en résidence pédagogique
› Un amphithéâtre
› Une bibliothèque de plus de 30 000 ouvrages
› 3 studios de prise de vue
› Des ateliers techniques, des salles de cours et de monstration, des équipements performants et innovants